Le Bonheur expliqué par FRÉDÉRIC LENOIR

On le sait, (ou non !) mais notre bonheur dépend à 40 % de notre propre capacité « à nous mettre en mouvement » . Décider de muscler la joie (thème cher à ce philosophe) c’est donner de la place a cet état d’être, stable  qui n’a rien à voir avec le plaisir qui ne dépend que de l’extérieur.

son équation …………   Le BONHEUR = du plaisir + du SENS

Cette vidéo s’appuie aussi sur les résultats des études conduites dans le domaine de la psychologie positive.

Pour muscler la joie de manière dynamique et joyeuse, commençons par oser libérer notre nature profonde en riant  ! La joie est l’expression n°1 du bonheur .

Prendre du temps pour soi pour nourrir son bonheur, c’est développer un état de satisfaction durable qui s’appuie sur des bases solides. Savourer l’instant , savourer les petits bonheurs de la vie…. Ce terme trop souvent  galvaudé mérite de reprendre sa vrai place, sans se soumettre aux injonctions perpétuelles qui nous poussent à consommer … comme si le bonheur s’acheter avec des plaisirs matériels.

FREDERIC LENOIR

Derrière son apparente simplicité, le thème du bonheur pose de nombreuses questions : qu’entendons-nous au juste par ce mot ? Le bonheur dépend-t-il de nos gènes, de notre sensibilité, de nos capacités cérébrales ? Existe-t-il des méthodes qui permettent d’être plus heureux ? Frédéric Lenoir répond à ces questions dans son dernier livre, « Du bonheur, un voyage philosophique », qui vient de paraître (Fayard).

 

19 janvier 2018|